Dans la campagne du bas Périgord, au temps de la Révolution,
un jeune orphelin veut se venger de la cruauté des puissants
et devient le porte-parole des paysans opprimés.
Fils d’un homme déporté aux galères pour avoir tué un des hommes du comte de Nansac,
Jacquou appartient à une longue tradition de paysans
qui au cours des siècles se sont révoltés contre le pouvoir féodal.